Kervarec
 ↑
Autres généalogies
 ↑
Liste éclair
 ↑
Hommages

Cliquer sur la photo

 

 ↑
Découverte

Image du jour
Qui est-ce ...?

 ↑
Recherche



 ↑
Brancy - Ascendance

 Rencontre des patronymes sur le sol normand
 Vous vous demandez certainement quel peut être le lien entre les noms Brancy et Kervarrec. Comme la plupart des familles en France, ce sont les alliances matrimoniales qui rapprochent des patronymes qui ne se seraient peut-être jamais rencontrés. Ainsi en épousant Françoise, qui met à votre disposition sur ce site sa généalogie personnelle (Kervarec, Roussilhes), je me suis retrouvé dans l’arbre familial. Mais rassurez-vous, je peux en descendre de temps en temps ! C’est ce que je vais faire dans cet article, en donnant brièvement quelques informations sur mes ascendances.
 

Commençons par le côté paternel, pas facile à remonter car il y a peu de documents disponibles. L’origine du patronyme Brancy déborde le nord de la France pour se retrouver aussi en Belgique frontalière. Maubeuge, Mons … seraient quelques lieux où ont vécu certains de mes ancêtres. Mon père Yvon Brancy
Yvon-minia.jpg
est d’ailleurs né à Maubeuge, son père Emile
Emile Brancy-minia.jpg
à Neuf-Mesnil et son grand-père Philippe à Hautmont, là où a soufflé la tornade d’août 2008. Ensuite, plus rien au niveau des archives, alors si quelques généalogistes ont des pistes pour nous faire avancer, ils seront les bienvenus.
La branche de ma grand-mère paternelle, Hélène Blanchet
Helene Blanchet-minia.jpg
est plus fournie puisque l’on remonte jusqu’à la 7ème génération (~ 1800). C’est sans doute à cause de ses origines limousines (Rochechouart), territoire plus rural où les migrations vers les villes furent plus tardives. En résumé, mon ascendance paternelle nous renvoie à la fois vers la région Nord-Pas-de-Calais et celle du Limousin. 

Quels sont les patronymes que l’on rencontre du côté maternel ? Ma mère Ginette Monroty
Ginette-minia.jpg
était issue d’une vieille souche normande ; sa mère, Georgette Golain
Georgette Golain-minia.jpg
, et sa grand-mère Jeanne Liot
Jeanne Liot-minia.jpg
, avaient vécu à Bléville, commune puis quartier de la ville du Havre. Sa famille tenait une épicerie un peu avant la Première Guerre mondiale. Nous avons conservé des photos de cette famille Liot qui semble avoir vécu dans une relative aisance, par ses biens immobiliers (terres et commerces). On retrouve des traces de leur existence vers la fin du 16ème siècle aux environs de Criquetot-L’Esneval. Il est vrai qu’à cette époque, Le Havre existait encore à peine ; le port fortifié sera fondé à l’instigation du roi de France François Ier en 1517. De là est resté le nom du quartier Saint-François. Concernant les Golain, peu d’informations sont disponibles mais leur berceau se situerait plus du côté Angerville et Gonfreville, à la sortie du Havre.
 
Le père de ma mère, Edmond Monroty
Edmond Monroty-minia.jpg
, a laissé peu de souvenirs. Ce n’est certes pas de sa faute puisqu’il est mort d’un accident de travail, quelques mois avant la naissance de ma mère ; il est tombé d’un poteau électrique qu’il essayait de réparer. Son père, Ernest Monroty
Ernest Monroty-minia.jpg
, né vers 1870, était garde-champêtre du côté de Bléville. Cela explique peut-être qu’il ait rencontré ma grand-mère habitant à cet endroit. Pour aller plus loin dans cette branche, il faut aller faire des recherches dans le Calvados. Du côté maternel, mes ascendants vivaient donc en Normandie, dans la région du Havre. C’est d’ailleurs dans cette ville que j’ai rencontré Françoise ma future épouse, un … 14 juillet 1983.

 

 


Date de création : 17/11/2009 @ 17:33
Dernière modification : 01/04/2012 @ 23:36
Catégorie : Brancy
Page lue 5894 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Spécial !

^ Haut ^